Endettio

Des finances florissantes
Crédit

Comment fonctionne un rachat de crédit à Bordeaux ?

Figurant parmi les villes les plus agréables à vivre de l’Hexagone, Bordeaux continue à améliorer sa structure et son charme pour optimiser son attractivité. Chaque année, de nombreux étudiants et professionnels décident de s’y installer.

Voilà pourquoi, le nombre de population de Bordeaux est particulièrement élevé. Certains d’entre eux ont recours à des crédits pour améliorer leur confort de vie, faire des acquisitions ou bien réaliser de grands projets. Il faut dire qu’une multitude d’offres est à leur disposition.

Le problème, c’est qu’en augmentant le nombre de dettes souscrites, les Bordelais font face à un grand désastre financier. Comme solution, ils misent sur le rachat de crédits. Mais est-ce efficace  ? Pour pouvoir répondre à cette question, il faut d’abord définir ce qu’est le regroupement de prêts et comprendre son fonctionnement. Ce guide répond justement à toutes vos questions, ce qui vous permet de prendre une décision bien réfléchie.

Un moyen pour payer moins de mensualités

L’accumulation des crédits engendre automatiquement la hausse du nombre de mensualités à payer. Le remboursement devient difficile. La souscription à un rachat de crédit est un moyen de remédier à ce genre de situation. L’opération permet la construction d’un seul prêt par l’addition des dettes restantes. C’est ce crédit unique qui sera divisé en plusieurs échéances et chacune d’entre elles est à payer chaque mois auprès d’un seul prêteur et ce, à une date précise. Ce dernier a, bien entendu, assuré le remboursement des autres créanciers. Le plus intéressant, c’est que le montant de la mensualité unique est largement inférieur à celui des traites réglées par l’emprunteur auparavant.

Le rachat de prêts permet donc un allègement des charges et élimine les risques de surendettement. Mais attention  ! Il faut y souscrire à temps. Ainsi, les emprunteurs à Bordeaux qui ont du mal à s’en sortir financièrement ont intérêt à entamer les démarches de regroupement de prêts. Ils doivent négocier le prêt unique auprès des organismes bancaires de la ville. Pour un résultat plus satisfaisant, mandater un courtier est souvent nécessaire. Il est habile en matière de négociation d’autant plus qu’il connaît mieux l’univers du rachat de crédits

Les personnes pouvant profiter d’un rachat de crédit

La flexibilité financière garantie par le regroupement de prêt séduit les Bordelais qui risquent de ne plus pouvoir régulariser leurs emprunts. Ainsi, avant de déposer un dossier auprès de la commission de surendettement de Bordeaux, ils tentent cette solution qui permet une baisse de mensualités. Ce qu’il faut souligner, c’est que l’allègement des traites rallonge la durée de remboursement, ce qui se traduit par l’augmentation du coût total du prêt. Ainsi, l’opération ne convient pas forcément à tout le monde. En outre, les organismes financiers à Bordeaux sont de plus en plus exigeants lors de la sélection des souscripteurs qui pourraient bénéficier d’un regroupement de prêts. Les individus de plus de 75 ans risquent fort de faire face à un refus surtout si la durée de leurs prêts peut aller jusqu’à plus de 85 ans.

Les emprunteurs inscrits au FICP (fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) se trouvent aussi dans la même situation. Le fait de figurer dans cette liste est une preuve de leur insolvabilité. Du coup, rares sont les prêteurs à Bordeaux qui acceptent de prendre le risque. Mais le rachat de crédit n’est pas uniquement dédié aux personnes endettées. Les particuliers, qui souhaitent alléger leurs charges en réduisant le taux d’intérêt d’une dette souscrite et la mensualité, sont aussi concernés par cette offre. Il se trouve même qu’ils sont beaucoup plus privilégiés que les autres contractants.

Peut-on regrouper des crédits à la consommation et des prêts immobiliers

D’habitude, le regroupement de prêts rassemble uniquement des crédits à la consommation et des dettes personnelles. Pourtant, le prêt immobilier peut aussi l’intégrer. Ainsi, les propriétaires qui ont dû recourir à un crédit à taux élevé pour financer l’achat de leurs résidences principales pourront améliorer leur situation financière via un regroupement de prêts. L’avantage de la démarche est important. A priori, il permet une forte baisse du taux d’endettement. Les propriétaires pourront alors vivre avec plus de confort. Si auparavant, le taux d’endettement d’un ménage bordelais qui doit payer des crédits à la consommation et un prêt immobilier était de 46%. Après l’opération, il devient 28%.

Par ailleurs, après le rachat des dettes, il est possible d’affecter une partie des revenus à d’autres projets comme la rénovation du logement ou l’achat d’équipements électriques. Bien entendu, incorporer un prêt immobilier dans un rachat de crédits n’est pas une décision qui se prend à la légère. Il faut bien vérifier la rentabilité de la démarche. Notons que les établissements de prêt à Bordeaux (http://www.financillus.fr/) ont pour obligation de délivrer aux futurs souscripteurs une copie de l’offre, de quoi permettre à ces derniers de bien l’étudier.  De plus, les contractants ont droit à 10 jours de réflexion avant la signature du contrat. Ils ont le temps de consulter un professionnel qui peut les aider à prendre une bonne décision.

Tout sur la limite d’âge

La limite d’âge est un sujet largement débattu. Elle existe effectivement. A partir d’un certain âge, la souscription à un rachat de crédit est presque impossible. Toutefois, il ne faut pas généraliser la situation. Certains organismes bancaires à Bordeaux font des exceptions. En effet, ils prennent leur décision en fonction de la situation financière et l’état de santé de l’emprunteur ainsi que la durée de remboursement. Si ce dernier est capable de rembourser le prêt en moins de 5 ans et qu’il est encore en pleine forme, le sénior a encore une chance d’obtenir un rachat de crédits.

La limite d’âge dépend également des conditions dans lesquelles le prêt sera négocié. Si l’emprunteur est en mesure d’offrir une garantie, notamment une prise d’hypothèque sur un bien immobilier, il peut obtenir un bon contrat malgré son âge avancé. Il faut souligner que la limite tolérée par la plupart des banques à Bordeaux est de 90 ans. En tout cas, chaque établissement est libre de prendre sa décision. Ainsi, vous devez toujours tenter votre chance. Pensez à constituer un bon dossier avec l’aide d’un courtier pour obtenir une réponse positive.